Présentation des plaques d’épiphysiodèses

Plaques epiphysiodeses doubles Plaques epiphysiodese simples

Conception alignée selon les différentes anatomies :

  • Profil anatomique optimisé.
  • S’adapte à une large gamme d'anatomies.
  • Correction des os longs par inhibition temporaire de la croissance de la plaque épiphysaire.

Plusieurs options de plaque :

  • Version verrouillable à charnière
  • Version verrouillable sans charnière
  • Version non verrouillable
  • Type de plaque à 2 et 4 trous.
  • Variantes de taille 12 mm, 14 mm et 16 mm.
Demander un devis Documentation

Version à plaque articulée :

Plaques articulées

La plaque s'adapte à la forme de l'os au site d'implantation.
La rotation angulaire est illimitée.
Contraintes d'implant plus faibles sur les vis et la plaque, un risque moindre d'échec d'implant.

Bordures de plaque chanfreinées :

Irritation des tissus mous minimisée.
Meilleure répartition des contraintes.

Conception de trou de verrouillage :

Les têtes de vis ne dépassent pas de la surface de la plaque, ce qui réduit de manière considérable l'irritation des tissus.
Augmentation de la résistance du raccord fileté vis-plaque.
L’extrusion inférieure réduit la surface de contact avec l'os.

Qu'est-ce que l’épiphysiodèse?

L'épiphysiodèse signifie en premier lieu l’assimilation qu’elle soit totale ou partielle d'un cartilage de conjugaison. En effet, cette intervention chirurgicale orthopédique a pour aboutissement de freiner ou d’arrêter la croissance du tissu osseux. Durant celle-ci, la plaque de croissance est retirée du membre hypertrophié pour que le plus court rattrape son retard de croissance.

Plus précisément, l’épiphysiodèse correspond au rattachement chirurgical d'une épiphyse séparée à la tige de son os. L’épiphyse représente chacune des extrémités d’un os long qui contient de la moelle rouge.

Les plaques épiphysiodèses, soit the epiphysiodesis plates ou encore HEPI plates, sont utilisées pour inhiber la croissance longitudinale du cartilage épiphysaire dans la correction angulaire de la déformation des os longs. Différentes variantes d'espacement des trous de verrouillage dans les plaques permettent une sélection optimale de l'implant par rapport aux cas de déformation. Enfin, les plaques ne doivent pas être profilées.